la voie du jaguar
informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective

Accueil > essais et documents > appels et déclarations > Mexique La Ké Huelga Radio face aux élections

Mexique
La Ké Huelga Radio face aux élections

samedi 8 juillet 2017, par Ké Huelga

Il y a dix-huit ans, dans le sillon du mouvement étudiant de 1999 à l’Université nationale autonome de Mexico, les principes de base de la Ké Huelga Radio ont été posés : un espace de communication libre et autogéré, qui se définit par sa constante indépendance vis-à-vis de l’État, de ses gouvernements et de ses institutions. C’est pour cette raison que depuis lors, et jusqu’à nos jours, notre projet n’a pris part à aucune stratégie électorale, et ses ondes libres n’ont jamais servi à la promotion d’un vote ou à la légitimation de l’État. Ces derniers temps, nous avons mené une réflexion à propos du contexte politique actuel, qui apporte des perspectives de lutte dans l’espace électoral, notamment du fait d’un accord conclu en janvier 2017 entre les peuples qui constituent le Congrès national indigène (CNI).

Nous considérons que le projet du CNI de participer aux élections avec une porte-parole indigène et un Conseil indigène de gouvernement, dans le cadre de candidatures indépendantes, ouvre un scénario inédit dans l’histoire politique du pays. Comme nous l’avons toujours fait sur les sujets et dans les moments qui nous semblaient importants, nous voulons donc partager avec vous la position de la radio face à ce nouveau panorama.

Aujourd’hui, comme dix-huit ans auparavant, nous avons décidé de rester en marge des institutions politiques, des campagnes médiatiques et des prochains processus électoraux. Nous pensons que le fait de nous associer et de diffuser des propos et une initiative qui s’inscrivent dans un processus électoral contribuera à la légitimation du système politique, qui est un pilier de l’État et du capitalisme qui nous assassine jour après jour.

C’est pour cette raison que le collectif de la Ké Huelga a décidé de ne pas prendre part au processus électoral et de ne faire la promotion d’aucune forme de candidature ni de campagne électorale pour les prochaines élections fédérales. Nous avons choisi de ne pas participer à la légitimation d’un État et d’institutions qui engendrent la mort, la guerre et la destruction.

Nations, peuples, quartiers et collectifs qui constituent le CNI, nous vous connaissons bien et nous tenons à vous témoigner notre respect. Nous avons bien souvent appris de vous et de vos expériences. Nous continuerons à diffuser vos luttes pour l’autonomie et pour la défense du territoire.

Notre projet radiophonique accentuera aussi ses efforts pour continuer d’exister, en transmettant la résistance et la rébellion des luttes sociales qui défendent la terre mère, l’eau, la vie, l’apparition de nos disparu·e·s, la liberté des prisonnier·e·s politiques, contre la guerre, le patriarcat et les féminicides, pour la défense de conditions de vie dignes, contre le capitalisme, contre l’État et pour un monde nouveau.

Ké Huelga Radio
Libre, sociale et contre le pouvoir
Juin 2017

Traduit de l’espagnol par Ana.
Source du texte d’origine : Ké Huelga.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | Ouvaton.coop | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0